Avertir le modérateur

22/04/2008

M. SERGE TOUSSAINT ESTIME QUE "DES MOUVEMENTS TOTALEMENT INNOCENTS ONT ETE STIGMATISES" S'IL Y A EU UNE ERREUR FONDAMENTALE...

 M. Serge TOUSSAINT, le Grand Maître des Rose-Croix est victime aussi de la chasse aux sorcières...

 

Le 25 Octobre 2006, lors d'un débat sur les sectes organisé par le Banquet des Idées, Monsieur Serge TOUSSAINT, le Grand-Maître des Rose-Croix a dénoncé les « dérives » de la part d'organismes officiels comme la MIVILUDES (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires) qui seraient préjudiciables à l'association AMORC.

 

« Sous prétexte de lutter contre les dérives sectaires, je pense que l'on s'en prend quand même aux croyances religieuses et spiritualistes » a déclaré Serge TOUSSAINT;

 

Monsieur TOUSSAINT a rappelé que la création de l'AMORC remonte au dix-septième siècle et que cette association aurait commencé à être stigmatisée par les pouvoirs publics suite aux drames de l'OTS (Ordre du Temple Solaire). Ce mouvement se serait retrouvé sectarisé suite aux meurtres et suicides collectifs perpétrés par l'OTS alors que l'AMORC serait reconnu comme mouvement philosophique non-sectaire dans les autres pays du monde.

 

Critiquant la qualification de mouvement sectaire de l'AMORC depuis la commission parlementaire de 1999 présidée par Jacques GUYARD, alors que les Roses-Croix n'étaient pas cités dans la liste noire de 172 sectes établie par le député Alain GEST dans son rapport de commission parlementaire rendu public en Janvier 1996, Serge TOUSSAINT estime que « des mouvements totalement innocents ont été stigmatisés ». S'il y a eu une erreur fondamentale par rapport à l'AMORC, cela veut dire qu'il y a eu d'autres erreurs », a précisé Serge TOUSSAINT, qui a dénoncé par ailleurs un « laïcisme pur et dur » qui serait préjudiciable à la liberté de conscience en France.

 Je pense qu'il y a une dérive dans la lutte contre les dérives sectaires » a confirmé le Grand-Maître de l'AMORC.

Ce problème résulterait selon Serge Toussaint de l'absence de véritable définition du mot secte.

Ces propos ont été extraits du compte-rendu du débat sur les sectes visible sur www.banquetdesidées.com

 

La définition du mot secte pour l'instant n'est pas la priorité de la MIVILUDES et des associations anti sectes.

 

Ces organisations, visiblement, préfèrent la calomnie pour mieux régner et, des rumeurs pour déclencher des psychoses chez la population qui méconnaît ce phénomène.

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu